Guerre et Paix au regard de la Première Guerre mondiale. Des tranchées au projet d’une Europe unie.

La première réflexion sur le thème de la Première Guerre mondiale sous forme de concours d’histoire a débuté en 2014/2015. Cette année-là, cette réflexion fut menée autour de la question « L’Europe sur le champ de bataille, que nous reste-t-il de la Première Guerre mondiale ? », en 2015/2016 autour de la problématique « Verdun – un lieu de mémoire ? » et cette année elle sera menée autour de la problématique suivante « Des tranchées au projet d’une Europe unie ».

Ce projet est organisé par le réseau EUSTORY en coopération avec la Fédération des Maisons Franco-Allemandes, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, le consortium des institutions franco-allemandes, l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie, l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse et l’Institut Goethe.

Il s’agit d’un concours d’histoire s’adressant à des collégiens et des lycéens depuis la classe de 4ème jusqu’au Baccalauréat - soit âgées environ de 13 à 19 ans – en France et en Allemagne et dont le vainqueur pourra participer au History Camps de l’Institut Körber.

La mission des participants est d’imaginer la paix avant pendant et après la Seconde Guerre mondiale en y intégrant des sources, des questions actuelles sur la paix et l’Europe en général. Ils ont de ce fait la possibilité de coopérer avec des partenaires allemands – via par exemple une classe partenaire – cependant ce n’est pas forcément une condition obligatoire quant à la participation à ce projet. Les élèves sont libres de contribuer à ce projet individuellement ou en groupes – comme par exemple en tant que travail de classe – via l’utilisation de plusieurs médias (radio, blog, film, projet plastique etc.) Ce projet permet en outre une collaboration interdisciplinaire (histoire, musique, art-plastiques, langues étrangères). Les projets doivent être envoyés au plus tard le 25 mars prochain, ils seront alors examinés par un jury franco-allemand. Après cela, les vainqueurs seront récompensés par, comme cité plus haut par exemple, un droit de participation au History Camp.

Dans ce concours seront récompensés non pas les contributions les mieux rédigées mais plutôt les contributions ayant plusieurs visées pédagogiques. Les élèves seront ainsi incités à prendre connaissances des anecdotes locales et familiales et à développer leur compréhension des contextes historiques. Ils sont également invités à faire des recherches issues de sources telles que les archives, les témoignes issus de leurs environnements familiaux ou encore à visiter des lieux de mémoires ou des musées. De plus, au-delà des élèves, les professeurs seront invités à élaborer des échanges informels s’ils conduisent ces projets en coopération avec des classes partenaires.

Le réseau EUSTORY est un réseau informel composé d’organisations de la société civile issus de plus de 20 pays européens qui organisent des concours d’histoire nationaux. Ce réseau naquit en 2001 grâce à la fondation Körber et pallie depuis la nécessité d’études critiques et indépendantes du passé qui permettront d’élaborer un futur européen commun. 

Klara Rüsing
Traduit de l'allemand par Clarisse Nabet